Pourquoi consulter un psychologue ?

Enfants/Adolescents 

Si votre enfant ou votre adolescent a des troubles du sommeil, de l'appétit ou encore de l'attention, si vous sentez que votre enfant a des difficultés pour rester seul, si vous le trouvez davantage agressif ou replié sur lui même, si il est en situation d'échec scolaire, si il développe des phobies inexpliquées (phobie scolaire,sociale...), si votre adolescent multiplie des conduites à risques (drogues, scarifications...) ou encore si vous le trouvez de plus en plus angoissé, qu'il fait davantage de cauchemars, un psychologue peut aider votre enfant et votre famille à traverser cette période difficile.

Adultes 

Si vous traversez une période difficile (divorce, séparation, deuil...), si vous venez d'accoucher et que vous ressentez une grande fatigue, vous êtes irritable (baby blues), si vous avez des idées noires, si des phobies vous gachent la vie, si au travail le stress et la fatigue s'accumulent, si vous êtes épuisé (en burn-out),  un psychologue peut vous aider. D'autres motifs peut vous amener à consulter un psychologue tels que l'anxiété, la dépression, la solitude, un manque de confiance en vous ou encore des problèmes au sein de votre couple ou de votre famille...

Douloureux chroniques

La douleur est dite chronique lorsque celle-ci dure plus de trois mois. Elle "prend tout l'espace". Parfois malgré la prise de médicaments, elle ne s'estompe pas. La douleur chronique relève à la fois du corps et de l'esprit. Elle s'accompagne bien souvent d'angoisses, de stress et de symptômes dépressifs pouvant être atténués grâce à une prise en charge psychologique. Une personne douloureuse chronique (fibromyalgie, migraines, diabète...) nécessite une prise en charge pluridisciplinaire où la psychologie à une place essentielle.

Si vous avez envie que les choses changent dans votre vie, si vous avez envie de mieux vous connaître, de "faire le point" et si vous avez envie de retrouver confiance en vous : consulter un psychologue est alors une première étape positive.